• Français

SARL et EURL : quelles obligations comptables ?

Comptabilité - 01/10/2020

Les sociétés en SARL (société à responsabilité limitée) ou EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) doivent tenir une comptabilité selon des règles précises. Ces règles peuvent varier en fonction de la taille de la société et du régime d'imposition. On vous explique.

Établir une comptabilité régulière et sincère

La SARL et l’EURL sont tenues d’établir une comptabilité régulière et sincère : elles doivent respecter les dispositions légales en vigueur et les appliquer de bonne foi, à savoir :

  • enregistrer de manière chronologique les mouvements affectant le patrimoine de l'entreprise (achats, ventes, opérations bancaires, caisse etc.) ;
  • établir une facturation et respecter un certain formalisme (mentions obligatoires sur les factures) ;
  • réaliser un inventaire au moins une fois par an afin de contrôler physiquement l’existence et la valeur des actifs et des passifs de son patrimoine ;
  • conserver les documents comptables et les pièces justificatives pendant 10 ans.

À noter, la SARL ou l’EURL relevant d’un régime simplifié d’imposition bénéficie d’allègements comptables :

  • elle peut effectuer une comptabilité de trésorerie tout au long de son exercice comptable ;
  • et ne comptabiliser les créances et les dettes qu’à la clôture de son exercice comptable.

Ainsi, seuls les encaissements et les décaissements sont comptabilisés tout au long de l’année, de manière quotidienne.

À noter également : les EURL dont l’associé unique personne physique est le gérant peuvent bénéficier du régime micro-entreprise, et donc d’obligations comptables simplifiées.

Faut-il faire appel à un expert comptable ?

Le recours à un expert comptable n'est pas obligatoire, ni pour la SARL ni pour l'EURL.

Cependant son intervention est généralement recommandée pour aider l'entreprise dans sa gestion du volet comptable et fiscal de l'entreprise.

Tenir à jour les livres comptables obligatoires

Une SARL / EURL doit obligatoirement tenir à jour :

  • le livre-journal : ce document contient l’enregistrement chronologique de toutes les opérations comptables ;
  • le grand livre : cet état regroupe toutes les opérations par numéro de compte.

Et établir des comptes annuels constitués :

  • d’un bilan (tableau synthétisant le patrimoine de la SARL : ce qu’elle possède et ce qu’elle doit) ;
  • d’un compte de résultat (tableau récapitulant les opérations de l’exercice écoulé et se soldant par un résultat) ;
  • d’une annexe(note qui complète le bilan et le compte de résultat).

À savoir

  • Les SARL / EURL de petite taille sont dispensées d’établir une annexe légale lorsqu’elles ne dépassent pas, au titre du dernier exercice comptable, 2 des 3 seuils : 350 000 € de bilan total, 700 000 € de chiffre d'affaires HT, et un nombre moyen de 10 salariés.
  • Les gérants d'une EURL / SARL doivent déposer les comptes annuels de leur entreprise au greffe du tribunal de commerce, dans le mois qui suit leur approbation. Pour en savoir plus sur le dépôt des comptes annuels

Réaliser un audit légal des comptes

Dans certaines situations, une SARL / EURL est tenue d’avoir un commissaire aux comptes. C’est le cas :
pour les EURL / SARL qui dépassent 2 des 3 seuils suivants : 8 millions d'euros de chiffre d’affaires hors taxes, 4 millions d'euros de total bilan, et 50 salariés en moyenne sur l’exercice ;
lorsque les associés ont décidé volontairement de nommer un commissaire aux comptes ( pour cela il faut que la demande soit motivée par 1 ou plusieurs associés représentant au moins 33,33% du capital) ;
ou lorsqu’un commissaire aux comptes est nommé par le juge à la demande d’un ou de plusieurs associés (représentant au moins 10 % du capital).

Source : Par Bercy Infos, le 27/07/2020