• fr

Location d’une partie de sa résidence principale : nouveaux plafonds de loyers

Affaires - 03/04/2018

Les loyers reçus au titre de la location meublée d'une partie de la résidence principale bénéficient d'une exonération d'impôt sur le revenu. Deux conditions sont à remplir :

- les pièces louées doivent constituer pour le locataire ou le sous-locataire en meublé sa résidence principale (il y a son logement)

- les loyers doivent être fixés dans des limites raisonnables.

L'administration fiscale vient d'actualiser les plafonds de loyer pour 2018. Est considéré comme raisonnable un loyer annuel maximum de 185 euros/m2 en Ile-de-France et à 136 euros/m2 dans les autres régions, charges non comprises.

 

Source : Bofip du 07/02/2018